En cours de travaux : Plomb : Mesure surfacique des poussières (contrôle lingettes)

En cours de travaux de retrait de peintures contenant du plomb, la mesure surfacique des poussières de plomb, c’est-à-dire le contrôle de la concentration en plomb des poussières du sol par des lingettes, bien que non réglementaire, est une opération très judicieuse pour maîtriser toute évolution des risques d’exposition au plomb tout au long du chantier.

Réalisée au niveau de zones précises du chantier, choisies spécifiquement selon les opérations d’assainissement qui doivent être effectuées, la mesure surfacique des poussières de plomb vient compléter l’éradication de manière préventive, en veillant grâce à des prélèvements de poussière par des lingettes, que les opérations effectuées ne viennent pas aggraver davantage la situation initiale.

Pour permettre la mesure surfacique des poussières de plomb en cours de travaux, le professionnel formé à ce type d’intervention essuie une surface de sol prédéterminée égale à 10 cm² au travers du recto et du verso d’une lingette humidifiée dans le but de prélever un maximum de poussière.

Enfermée hermétiquement dans un flacon, la lingette recouverte de poussière est identifiée grâce à l’apposition d’une étiquette mentionnant entre autres, la localisation de l’échantillon, à des fins de contrôle au sein de laboratoires agréés par le COFRAC.

Ainsi, toute mesure surfacique des poussières supérieure à 1 000 ?g/m², constatée par autocontrôle en cours de travaux, oblige le donneur d’ordre à réajuster ses directives en matière de prévention comme de protection.  

Amiante avant travaux Nice Pollution des sols Nice Amiante avant travaux Nîmes Pollution des sols Nîmes

Liens utiles